Les scènes de vie sur toiles racontent de petites histoires, les miennes, celles de proches.

Quelques collages, coulures et grattage de peinture, des taches, des numéros, des mots parfois, des symboles viennent s'inscrire sur des fonds où des formes tantôt floues, tantôt nettes se mêlent et s'entremêlent, semblent flotter, planer, tomber. J'aime également travailler le contraste des formes mais aussi celui des couleurs : les gris colorés, le noir, le blanc sont associés à des couleurs vives afin de les faire ressortir. Sur ces masses colorées, une silhouette ou un petit groupe d'individus, symbolisant la famille, apparaît et semble lutter contre des éléments plus forts, à la recherche d'équilibre dans un quotidien semé d'embûches... Des tableaux en mouvement comme une danse de couleurs où légèreté et lourdeur, subtilité et violence se juxtaposent. La toile représente pour moi un journal, la peinture un exutoire à la fois conscient et inconscient où le hasard, l'instinct et l'accident trouvent leur place.